Fondateurs

patrick_harran

Patrick Harran, Ph.D.

Patrick Harran s’est joint au personnel enseignant de l’École médicale du Sud-Ouest de l’Université du Texas en 1997. En 2005, il a été promu professeur titulaire et nommé directeur émérite du département de biochimie Mar Nell & F. Andrew Bell. Il s’est ensuite joint à l’Université de Californie à Los Angeles en 2008 à titre de premier directeur du département de chimie organique D.J. & J.M. Cram.

Dr Harran a été membre de l’Alfred P Sloan Foundation, a été boursier d’Eli Lilly, a reçu le prix CAREER de la NSF, le prix d’excellence en chimie d’AstraZeneca, le prix Pfizer récompensant la créativité dans le domaine de la synthèse organique, le prix Distinguished Alumni du Skidmore College et le prix du Merck Chemistry Council. En 2005, Dr Harran a reçu le prix E. Bright Wilson de l’Université Harvard et a été nommé directeur émérite du département de biochimie Mar Nell & F. Andrew Bell de l’École médicale du Sud-Ouest de l’Université du Texas. Enfin, en 2007, la Robert A Welch Foundation lui a attribué le prix Norman Hackerman Award in Chemical Research.

En 2005, Dr Harran a cofondé Joyant Pharmaceuticals sous l’égide de Sanderling Ventures. Le capital amassé avec Joyant a ensuite permis à Dr Harran de lancer Diazon Pharmaceutiques en 2013.

Dr Harran détient en baccalauréat en chimie du Skidmore College, à New York ainsi qu’un Ph. D. obtenu à l’Université Yale en 1995. En 1997, Dr Harran a de plus effectué un programme d’études postdoctorales financé par les NIH (National Institutes of Health) à l’Université Stanford.

Gordon Shore_3

Gordon Shore, Ph.D.

Gordon Shore, était professeur de biochimie et d’oncologie et membre du Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman de l’Université McGill, est connu à l’échelle internationale pour ses travaux de recherche sur les mécanismes de survie et de mort cellulaire.

En 1998, prenant appui sur ses travaux de recherche, il a cofondé Gemin X Pharmaceuticals inc. Il a été directeur et conseiller scientifique en chef de l’entreprise jusqu’en 2011, c’est‑à‑dire jusqu’à son acquisition par Cephalon (désormais Teva). Il a aussi été directeur général de l’entreprise de 2007 à 2008. Pendant cette période, Gemin X a fait cheminer deux petites molécules thérapeutiques à action ciblée du concept, à la découverte et finalement au stade du développement clinique avancé en oncologie. Dr Shore a également mené, tant chez Gemin X qu’à McGill, des recherches visant à élaborer des stratégies rationnelles de validation clinique des deux agents en question.

En 2010, Dr Shore, en collaboration avec sa collègue Dre Anne Roulston, a approfondi ces recherches et obtenu les subventions nécessaires à la création, à McGill, d’un centre de génomique fonctionnelle intégrée en vue d’effectuer de la recherche sur le génome axée sur les concepts de létalité synthétique et de traitement personnalisé. Ce centre a pour but de faire avancer les recherches en matière de création d’agents à action ciblée en oncologie, mais aussi dans d’autres domaines.

Dr Shore a obtenu son Ph. D. à l’Université McGill et a ensuite poursuivi ses études postdoctorales au National Institute for Medical Research, à Londres, au Royaume‑Uni.

ann-roulston

Anne Roulston, Ph.D.

Anne Roulston était la codirectrice du Laboratoire de développement thérapeutique (LDT) du Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman de l’Université McGill et possède plus de 20 années d’expérience en recherche et en développement de médicaments contre le cancer.

Depuis sa création, le LDT et ses collaborateurs ont mis au point des stratégies de validation clinique pour trois agents anticancéreux, avec l’aide du centre de génomique fonctionnelle intégrée de l’université.

Avant de cofonder le LDT en 2010, Dre Roulston a été directrice associée du département de biologie de Gemin X Pharmaceuticals Inc. où elle dirigeait une équipe de recherche translationnelle chargée de l’étude des mécanismes d’action des composés créés par Gemin X en vue du développement préclinique et clinique des médicaments potentiels.

Dre Roulston a effectué des études postdoctorales chez Chiron Corporation (maintenant Novartis) à Emeryville, en Californie. Elle détient un Ph. D. en microbiologie et en immunologie de l’Université McGill. Dre Roulston a publié des articles scientifiques dans les domaines de la recherche translationnelle sur le cancer, de l’apoptose et de la virologie.